Comment ne pas commencer cette lettre de mai sans évoquer le bras de fer sur « la loi travail » entre gouvernement et syndicats radicalisés, et ses conséquences inadmissibles sur nos vies quotidiennes ? La pénurie d’essence est à nos portes ; ce matin,… Lire la suite