[Communiqué] Deux recours et un appel pour préserver notre cadre de vie

Depuis l’adoption en février 2014 par le conseil municipal de Nogent-sur-Marne d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) densificateur, les promoteurs immobiliers se sont rués sur les parcelles les plus prometteuses (en termes de droits à construire) de tous les quartiers de notre ville, multipliant ainsi les projets et les chantiers au détriment de notre cadre de vie.

La modification du PLU proposée, à laquelle la majorité municipale menée par Jacques JP Martin, maire (LR) de la ville, a donné un avis favorable, et que le conseil du nouvel établissement public territorial ParisEstMarne&Bois a ensuite entérinée, va encore amplifier, de manière délibérée, l’atteinte portée à notre environnement et aux attentes des Nogentais. Notons que ces deux votes ont eu lieu en juillet dernier, donc en pleines vacances d’été…

En contradiction totale avec sa communication « officielle », la Ville a souhaité augmenter toutes les hauteurs constructibles dans l’ensemble des quartiers de la ville. Ce que le commissaire enquêteur n’a pas manqué d’assimiler à une révision du PLU et non à une simple modification.

Plus grave encore, notre ville se trouve, sans que ce sujet n’ait fait l’objet d’un véritable débat démocratique, dessaisie de sa compétence en termes d’urbanisme au profit de ce nouvel établissement public territorial créé de manière totalement technocratique. Et dans lequel ne siège aucun membre de l’opposition municipale nogentaise, ce qui bafoue le vote des électeurs à l’élection municipale et communautaire de mars 2014. Ils avaient en effet élu Madame Karine Renouil, conseillère municipale d’opposition, au conseil de la communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne formée alors par Nogent et Le Perreux

C’est sans compter sur la détermination de notre mouvement citoyen qui, soucieux du cadre de vie et prenant acte de plusieurs irrégularités de forme et de fond, a formé en conséquence des recours gracieux auprès de la commune de Nogent-sur-Marne et de l’établissement public territorial ParisEstMarne&Bois. Réussir pour Nogent demande à chacune de ces collectivités territoriales l’annulation de la délibération qu’elle a adoptée concernant la modification du PLU précitée. Au vu des réponses reçues notre Conseil d’Administration aura à décider d’actions éventuelles devant le tribunal administratif.

D’ici là nous lançons un appel à tous : habitants concernés, associations, forces politiques d’opposition… pour se joindre à nous afin de lutter contre les effets de ce PLU bétonneur. Il défigure un peu plus chaque jour notre cadre de vie et empoisonne la vie quotidienne des Nogentais (impossibilité de stationner, classes et crèches surchargées, infrastructures insuffisantes…). Dans le même temps, il ne permet pas de répondre aux attentes des habitants ni aux besoins de logements sociaux. Sur ce dernier point il convient de rappeler que le taux d’habitat social stagne depuis 15 ans en dessous de 12%, soit moins de la moitié du taux légal (25%).

Rejoignez-nous pour dire NON au « Nogent sur béton » que Jacques JP Martin et son équipe veulent imposer comme cadre de vie aux Nogentais !

Téléchargez le communiqué