Pour un cadre de vie harmonieux et protégé

La protection du cadre de vie est une nécessité pour conserver le charme et le bien être au sein de notre commune, celle-ci devant procéder de l’exemplarité éco-citoyenne en priorisant la qualité de vie sur le développement urbain.

Cela demande de changer les mentalités, les modes de réflexions et les usages pratiqués par l’actuelle majorité municipale, qui prône une volonté d’organiser et d’urbaniser à outrance la commune. Préserver et protéger le cadre de vie à Nogent, c’est au contraire mettre en œuvre un projet de développement durable, respectueux des équilibres naturels et du bien être de ses habitants.

Les Nogentais seront sollicités pour communiquer leur avis sur les aménagements importants au sein de la ville, chacun d’entre eux devant comporter un volet écologique pour améliorer la part d’espaces verts de la commune.

Notre engagement à court terme : Faire annuler le volet « Règlement et zonage » du Plan Local d’Urbanisme (PLU) afin qu’il soit revu sereinement en intégrant prioritairement les aspects environnementaux et les dimensionnements d’équipements publics.

Concrètement, « Réussir pour Nogent » souhaite :

- Intégrer au cœur de la ville des espaces verts et des circulations douces permettant d’augmenter les zones apaisantes

Pour exemple, l’instauration de trames vertes et bleues entrainera la création d’espaces verts reposants, d’itinéraires piétonniers réservés et de pistes cyclables protégées.

- Faire des choix raisonnables en termes d’énergie, de ressources naturelles, de pollution et de nuisances pour regagner en qualité de vie.

Pour exemple, la mise en place d’une politique énergétique volontariste permettra de valoriser les ressources naturelles locales.

- Etablir une équité entre quartiers en complétant le degré d’équipement.

Pour exemple, de nouveaux services de proximité seront installés, des mises à niveau de mobilier urbain seront entreprises dans les quartiers délaissés

- Contenir le développement immobilier en veillant préalablement au respect du bon dimensionnement des infrastructures et à la préservation d’un cadre de vie agréable

Pour exemple, la conservation des hauteurs maximum actuelles dans les zones pavillonnaires et l’adoption d’un programme pluriannuel sur les équipements publics (quotité et qualité) permettra de juguler la pression immobilière et de rétablir l’ordre logique d’un éventuel développement urbain.

Parmi ses prises de position, Marc Arazi, Conseiller Municipal sortant, n’a pas voté le PLU ; il explique sur son blog d’élu par le détail les raisons qui ont l’ont conduit à cette décision.

http://arazi.fr/wp2/2013/07/mon-intervention-au-conseil-municipal-sur-le-plan-local-durbanisme-de-nogent-sur-marne/

Et lire le communiqué : Marc Arazi dit non au PLU du Maire sortant.

Participez, vous aussi, à cette réflexion et faites-nous part de vos idées à ce sujet.